HONG KONG :

Il était une fois ...

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Il était une fois ...

HONG KONG

Mégalopole des contrastes, des paradoxes et des extravagances, Hong Kong, paradis du capitalisme sauvage et capitale internationale des affaires exhibe, sans retenue, aux regards ébahis des visiteurs, ses vitrines inondées de néons, ses centres commerciaux démesurés et ses gratte-ciels futuristes. Mais au- delà du décor flamboyant l’originalité du Territoire se révèle au fil de ruelles qui s’emplissent, dès le matin, du crépitement des dominos de mah-jong, de la fumée enivrante des bâtonnets d’encens ou de l’odeur entêtante du pâté de soja frit.

Ainsi, la vie s’épanouit-elle au rythme de coutumes séculaires, de célébrations religieuses traditionnelles, dans de petits ports de pêche ou dans les Nouveaux Territoires qui offrent à la nature des espaces préservés et aux dernières paysannes Hakkas un lopin de terre à cultiver !

Robert-Émile CANAT, nous propose dans ce film étonnant de découvrir Hong Kong dans ses évidences et ses extravagances, tel que nous pensions le connaître mais aussi tel que nous ne pouvions l’imaginer...


Quelques images en avant-première :

Le conférencier :

Aux côtés de la Rome antique, d’Athènes et de Cathay la Magnifique, la civilisation perse est un des socles fondateurs des sociétés humaines du monde d’aujourd’hui.

Au-delà de la magie qu’exercent, sur tous les esprits, les contes persans des Mille et Une Nuits, Robert-Emile CANAT a toujours gardé en mémoire le souvenir ébloui de ces cours d’histoire du collège durant lesquels étaient évoquées la grandeur et la magnificence de l’Empire perse.

Après sa trilogie chinoise – «HONG KONG, Chine Extrême», «MACAO, Parfums de CHINE», «CHINE, l’Âme du Dragon» – et un détour enchanteur par la Cité des Doges – «VENISE, la Sérénissime»-, il était, donc, inévitable qu’il ait, un jour, l’idée, poussé par son irrépressible curiosité, de pointer l’objectif de sa caméra sur l’IRAN.

Ainsi naquit un projet, souvent qualifié de farfelu et audacieux, qui prit forme, pourtant, après quelques mois d’une préparation méticuleuse et la rencontre fortuite d’une franco-iranienne passionnée à l’idée de faire découvrir son pays particulièrement mal connu ! Au fil des séjours et des tournages, les difficultés rencontrées, souvent bien différentes de celles qui étaient prévues, furent balayées par le sens exceptionnel de l’accueil et de l’hospitalité du peuple iranien... à qui est dédié le film «la PERSE, au cœur de l’IRAN» !



Quelques images en avant-première ...

Achetez vos billets en ligne :