MONT SAINT-MICHEL

Vie et traditions au coeur d'une baie unique

Vincent robinot

Vincent Robinot a grandi en Baie du Mont Saint-Michel. Photographe indépendant depuis près de 15 ans, il fait de l’Asie Centrale son terrain d’exploration privilégié. De l’Aral, il part à la rencontre des nomades kirghizes et multiplie les supports de témoignage.

Très vite, la caméra vient en renfort de l’appareil photo et un premier film voit le jour mettant à l’honneur les chevaux et les Hommes du Kirghizstan. La marche est un retour à l’essentiel aime-t-il rappeler; un film sur la Corse et le GR20, effectué avec sa femme, illustrera son propos.

Aujourd’hui, il revient sur les pas de son enfance et nous livre un projet plus personnel, persuadé que l’intime peut se dévoiler dès lors qu’il touche une histoire universelle... celle de l’Homme et de son environnement !




Chaque année, près de 3 millions de personnes visitent le Mont Saint-Michel. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, les récents travaux d’aménagement redonnent au site son caractère maritime. Si ce joyau focalise tous les regards, il prend sa pleine dimension dès lors qu’il s’insère dans cet immense trésor qu’est la Baie.

Des polders à la mer en passant par les sables mouvants de l’estran, la vie y foisonne et on ne peut saisir d’une seule visite toute la diversité de cet environnement unique. Or, parmi les nombreux touristes, combien descendent du rocher pour pénétrer cet espace tantôt sable, tantôt herbe, tantôt vase ?

En plongeant dans ses souvenirs d'enfance, Vincent ROBINOT a décodé de redécouvrir ce territoire ...



De la Baie maritime à la Baie terrestre

De Cancale à Granville

Les polders et Chapelle Ste Anne

Les sables mouvants

La pêche à pied

Les bisquines et vieux gréements

Le Mont à nouveau une île

La marée du siècle

Un voyage intime dans la Baie de mon enfance...